Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Syrie : Guérir les blessures invisibles dues au conflit syrien

Syrie : Guérir les blessures invisibles dues au conflit syrien

le 7 février 2016

[OMS] L’offre de services de santé mentale n’a jamais été aussi importante en Syrie, et cela malgré la crise. 13,5 millions de Syriens ont besoin d’une aide humanitaire. Reportage de Dale Gavlak.

Rayyan, une fillette syrienne de 9 ans, a été diagnostiquée par hasard. «Elle se cachait derrière sa mère épuisée et déprimée, pendant que j’examinais sa sœur qui souffrait de malnutrition», raconte le Dr Waseem Dahkoul, qui travaille dans un centre de santé communautaire de la ville syrienne d’Alep. «Rayyan souffrait de problèmes de sommeil et d’énurésie depuis qu’un missile avait frappé le quartier», poursuit le Dr Dahkoul. «Elle n’avait pas d’amis et ses dessins étaient remplis de tristesse et d’images de guerre.» «Depuis qu’elle reçoit un soutien psychosocial pour des symptômes de stress aigu, Rayyan dort mieux, joue à nouveau avec ses amis et dessine des roses, des arbres et des papillons», déclare-t-il.

Source OMS