Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > USA : Une version connectée du médicament Abilify° (aripiprazole) autorisée

USA : Une version connectée du médicament Abilify° (aripiprazole) autorisée

le 17 novembre 2017

L'Agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA), a autorisé, le 13 novembre, un premier médicament connecté qui permet de suivre la prise de celui-ci sur smartphone ou ordinateur.

L'Abilify MyCite, une version connectée de l'antipsychotique (neuroleptique) aripiprazole (Abilify), est autorisé pour le traitement de la schizophrénie, le traitement aigu des épisodes maniaques et mixtes associés au trouble bipolaire de type I et le traitement d'appoint de la dépression majeure chez les adultes.

Un capteur inséré dans le médicament émet un signal indiquant l'heure et la date de la prise du médicament lorsqu'il entre en contact des liquides de l'estomac.

Ce signal est capté par le récepteur d'un patch collé sur la cage thoracique, lequel transmet l'information à une application permettant aux patients de suivre la prise du médicament sur leur téléphone mobile.

« Les patients qui acceptent de prendre le médicament numérique (...) peuvent signer des formulaires de consentement permettant à leur médecin et jusqu'à quatre autres personnes, dont les membres de leur famille, de recevoir des données électroniques indiquant la date et l'heure d'ingestion des pilules », précise le New York Times. Ils peuvent bloquer les destinataires s'ils changent d'avis.

Il est toutefois important de noter, souligne le communiqué de la FDA, que la capacité du produit à améliorer l'observance du traitement par le patient n'a pas été démontrée.

Source Psychomédia

Pour information, ce "médicament électronique" fait déjà l'objet d'une pétition pour l'interdiction de sa commercialisation en France.