Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Huffington post : "Tous fous"

Huffington post : "Tous fous"

le 13 novembre 2013

Le 5ème manuel de diagnostic des maladies psychiatriques, le fameux DSM, publié en mai dernier a coûté la modeste somme de... 25 millions de dollars à l'Association de psychiatrie américaine! Qui dénonce ce "colossal gâchis"?

Le psychiatre américain Allen Frances, responsable de la version précédente. Le gâchis n'est pas que financier. Allen Frances a le mérite de reconnaître les erreurs du passé dans le but, écrit-il, de sauver la psychiatrie et surtout la normalité, menacée par ceux qui veulent nous convaincre que nous sommes tous malades. Selon Allen Frances, les concepteurs, dont lui, n'ont pas tous les torts : ils ont voulu élaborer un outil de référence pour la recherche qui, victime de son succès, s'est substitué au savoir clinique. La conséquence la plus catastrophique est l'inflation diagnostique. Allen Frances reconnaît avoir échoué à prévoir trois fausses épidémies chez les enfants : l'autisme, l'hyperactivité et la bipolarité avec les erreurs et les prescriptions médicamenteuses qui vont avec. Il n'est pas tendre avec les laboratoires pharmaceutiques qu'il compare aux cartels de la drogue, les neuroleptiques commercialisés légalement étant devenus plus dangereux en terme de santé publique que les produits écoulés par les trafiquants. La seule chose qu'Allen Frances ne reconnaisse pas bien que ce soit prouvé, c'est que la majorité des concepteurs du manuel a des liens financiers avec les laboratoires.

Site Huffington post