Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Figaro : "Santé : les données publiques désormais à la portée de tous"

Le Figaro : "Santé : les données publiques désormais à la portée de tous"

le 14 octobre 2013

L'information médicale officielle est maintenant disponible en ligne sur Internet mais reste dispersée sur de nombreux sites.

Trouver des informations de santé est aujourd'hui très facile. Trouver des informations fiables l'est beaucoup moins. Or la ministre de la Santé, Marisol Touraine, l'avait souligné le 23 septembre en présentant la stratégie nationale de santé: «Les patients veulent être mieux informés et mieux impliqués.» La lourde machinerie de l'État s'est mise en branle dès avril, lorsqu'elle a demandé à un bon connaisseur du milieu, l'énarque et ancien directeur de la Sécurité sociale, Pierre-Louis Bras, de lui remettre un rapport sur les modalités d'une ouverture plus large des données médico-administratives de santé. «Nous sommes partagés entre la volonté de mettre les informations à la disposition du grand public et celle de protéger les citoyens», explique-t-on au ministère de la Santé.

À vrai dire, le mouvement de transparence s'est amorcé depuis plusieurs années. Notamment lorsque Xavier Bertrand, ministre de la Santé, a décidé d'ouvrir grand les portes de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) après l'affaire Mediator (nos éditions du 1er août 2011). Le ministère a parachevé le travail entamé par la loi Bertrand du 29 décembre 2011 en signant le 21 mai dernier le décret sur la transparence des liens entre les professionnels ou associations de santé et les laboratoires pharmaceutiques ou cosmétologies.

Site Le Figaro