Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Monde : "Nouvelle alerte sur l'abus de somnifères"

Le Monde : "Nouvelle alerte sur l'abus de somnifères"

le 27 septembre 2012

Près d'un tiers des personnes âgées de plus de 65 ans – environ 3,5 millions d'hommes et de femmes – et près de 40 % des plus de 85 ans consomment de façon régulière des somnifères (principalement des benzodiazépines hypnotiques et/ou des anxiolytiques). Un chiffre excessif pour la Haute Autorité de santé (HAS) qui lance, mardi 25 septembre, une campagne portée par un slogan en forme d'avertissement : "Arrêter les somnifères, c'est possible".

La France fait figure de très mauvais élève dans ce domaine. Alors que la durée de prescription maximale recommandée pour une benzodiazépine est de quelques jours, au maximum un mois, la durée moyenne réelle est de sept mois. La consommation est "particulièrement élevée et banalisée chez les personnes âgées" , note la HAS, qui rappelle que la prescription ne doit pas être systématique.

Site Le Monde

Consulter la campagne de la HAS

En savoir plus sur les médicaments psychotropes