Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Libération : "Salle de shoot à Paris : une timide avancée"

Libération : "Salle de shoot à Paris : une timide avancée"

le 7 février 2013

Enfin, ça bouge : Matignon a donné son feu vert pour expérimenter une salle de consommation de drogue à Paris. Mais on attendait plus. D'autres villes comme Marseille, Strasbourg ou Bordeaux étaient prêtes pour cette expérience. Comme souvent en matière de drogues, la France avance lentement, trop lentement.

Selon une étude de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), datant de 2010, les CIS «apportent des bénéfices aux usagers»  : santé améliorée, comportements à risques diminués. Ils «bénéficient également à la communauté par la réduction de l’usage de drogues en public», puisque les shoots dans la rue diminuent, et les nuisances avec. L’Inserm y voyait «un investissement potentiellement rentable» et plusieurs villes voulaient les expérimenter dès 2010 en France.

Site Libération

Voir aussi Le Figaro : "Salle de shoot : riverains et élus d'opposition en colère"

En savoir plus sur les addictions

Télécharger la brochure du Psycom sur les addictions