Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Nouvel Obs : "Mieux vaut un infarctus qu'une dépression"

Nouvel Obs : "Mieux vaut un infarctus qu'une dépression"

le 15 octobre 2012

A l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, "Le Nouvel Observateur" a poussé la porte des urgences psychiatriques pour comprendre les préjugés qui demeurent sur ces maux mal connus.

 Sur l’ensemble des personnes accueillies chaque jour au pavillon Gaston Cordier (Hôpital Pitié-Salpêtrière), une dizaine le sont en raison de troubles psychiatriques. "On voit de tout, explique le docteur Nathalie Girault. De la personne angoissée, au patient déprimé ou schizophène". Car les passages aux urgences sont autant de parenthèses, plus ou moins longues, dans des vies que l'on parvient de mieux en mieux à rendre "presque normales".

Site Nouvel Obs