Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Prescrire : "Cadeaux des firmes aux soignants : la transparence ne se marchande pas"

Prescrire : "Cadeaux des firmes aux soignants : la transparence ne se marchande pas"

Le désastre Mediator° a donné l’occasion en France, en 2010 et 2011, à de nombreux débats sur les médicaments, leur évaluation par les agences du médicament, leur promotion par les firmes, leur prescription par les médecins, leur utilisation par les patients, etc. De nombreux rapports, notamment parlementaires, ont été publiés, des Assises du médicament ont été tenues, l’agence française du médicament a été restructurée. Et, en décembre 2011, une nouvelle loi sur le médicament a été adoptée.

Cette loi pourrait notamment permettre des progrès en termes de gestion des conflits d’intérêts des experts. Cependant tous ses décrets d’application n’ont pas été publiés par le précédent gouvernement.

Dans le cadre du décret "sunshine", de manière pragmatique, la transparence totale sur les cadeaux ou avantages offerts aux soignants par les firmes de produits de santé s’impose afin que les patients puissent reprendre confiance en toute connaissance de cause.

Le Collectif Europe et Médicament demande que le décret d’application soit l’occasion d’un changement d’habitude en termes de cadeaux des firmes aux soignants, dans l’intérêt des patients et de l’argent collectif.

Revue Prescrire

Collectif Europe et Médicaments