Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Santé log : "Dépendance à l’ALCOOL: Une dose de LSD pour dégriser?"

Santé log : "Dépendance à l’ALCOOL: Une dose de LSD pour dégriser?"

le 26 août 2013

L’idée peut paraître insensée pourtant, il y a 40 ans, le LSD (Lysergic Acid Diethylamide) était déjà testé contre la dépendance à l’alcool. 2 chercheurs de l'Université norvégienne de Science et Technologie (NTNU) ont repris la piste et se sont penchés sur l'utilisation des drogues psychédéliques dans le traitement de différentes addictions. Leur méta-analyse a été publiée dans le Journal of Psychopharmacology. Mais, pour passer aux essais cliniques, il faut d’abord démontrer l’absence de risque pour la santé mentale. C’est l'objectif de leur dernière étude, publiée dans la revue PLoS ONE.

Les chercheurs norvégiens ont donc entrepris une méta-analyse (1) de 6 études américaines et canadiennes, portant sur l’utilisation du LSD en traitement de la dépendance à l’alcool, jugées scientifiquement solides et randomisées vs placebo, toutes réalisées dans les années 60 et 70. Au total, ces études portaient sur 536 personnes dépendantes à l’alcool, majoritairement des hommes, sans antécédents de schizophrénie ou de psychose. Tous les participants suivaient le même programme de traitement, cependant, un jour donné ils recevaient « à l’aveugle », une dose unique de LSD ou un placebo. (...) Le LSD semble apporter une vision plus optimiste de la capacité à faire face : La plupart des patients rapportent évaluer différemment leur problème avec l’alcool et avoir acquis une nouvelle motivation et une plus grande confiance pour arrêter. Dans certaines études, les patients traités déclarent mieux s'accepter, demandent des informations sur leur problème et présentent une nouvelle résolution à cesser leur consommation.

Site Santé log

Pour en savoir plus sur les addictions à l'alcool et aux drogues illicites