Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Comment agir > Montpellier : "Souffrance psychique, handicap mentale et ciitoyenneté"

Montpellier : "Souffrance psychique, handicap mentale et ciitoyenneté"

le 11 octobre 2012

Une enquête menée auprès des maires par l’ARS (Agence Régionale de Santé) Languedoc Roussillon en octobre 2010 portait sur « les maladies devant faire l’objet d’un traitement prioritaire ». Sur les 10 maladies recensées, la « santé mentale », les addictions et le surpoids arrivaient en première place dans l’Hérault et les Pyrénées Orientales. Cette préoccupation émanait très largement des municipalités urbaines

Les maires ont une responsabilité légale très importante dans ce domaine. On comprend aisément qu’elle soit difficile d’exercice car elle suppose de savoir conjuguer l’attention et le respect de chaque citoyen fut-ce dans des difficultés majeures, et la sécurité de tous, la protection des biens collectifs et l’harmonie du lien social. La question de la « santé mentale » des citoyens d’une communauté urbaine est centrale dans le quotidien d’un bien vivre ensemble et d‘une solidarité active

Site Montpellier 2020