Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Comment agir > Slate : "Mariage pour tous : vivre avec la violence du débat"

Slate : "Mariage pour tous : vivre avec la violence du débat"

le 13 janvier 2013

Depuis des mois, fusent des insultes d’une grande violence pour les homosexuels. Ceux qui les lancent n'en ont parfois pas conscience. Cela n’en est que plus douloureux.

Les appelants de SOS Homophobie ont entendu que «le mariage homosexuel est le début de la folie », qu’on ne pourra plus «délégitimer la zoophilie, la polyandrie au nom du sacro-saint amour ». Ils ont entendu dire que «c’est la boîte de Pandore qui va permettre demain que d’autres revendiquent le droit à un mariage polygame ». 
«Vivre dans un monde où le Pacs existe déjà implique une certaine banalisation de l'homosexualité, et cela a eu un impact favorable important sur les plus jeunes,  selon Eric Fassin. C’est toute leur génération qui est plus tolérante .» Pas de stigmate à l’échelle globale donc. Mais les gens? «S’il est compliqué d’évaluer une augmentation ou pas du mal-être, des tentatives de suicide, il paraît assez évident que cela fait mal, chez les jeunes et les moins jeunes », commente Eric Fassin. «Sur le plan individuel, la violence de ce débat laissera des traces»,  renchérit Gilles- Olivier Silvagni. La société a la peau dure, elle guérit de ce genre de blessures, elle en ressort grandie. Pas les individus.

Site Slate