Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Paroles de... > Indre et Loire : "Rompre la solitude en psychiatrie"

Indre et Loire : "Rompre la solitude en psychiatrie"

le 3 décembre 2013

Pour rompre la solitude qui entraîne parfois de profonds troubles psychiatriques, il faut s'ouvrir aux autres, réapprendre les plaisirs de la vie. Pour cela, il est recommandé de se soigner, travailler, sortir, communiquer…

C'est ce que proposent les huit infirmiers à l'hôpital psychiatrique de jour de Loches qui accueillent dans leurs ateliers, chaque jour 15 patients, de 9 h 30 à 16 h. « Certains, sur les 45 actuels viendront quelques semaines, d'autres plus longtemps. Pour qu'ils puissent renouer des contacts, nous les associons à la vie de l'association La Passerelle, à la préparation des repas et ils participent à de nombreux ateliers  », précisent Willy Lherpinière et Stéphane Berguer.

Site La Nouvelle République