Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Paroles de... > La Presse : "Un monde beau, même schizo"

La Presse : "Un monde beau, même schizo"

le 14 mai 2013

Luc Vigneault est la preuve vivante qu'on peut connaître une existence heureuse, même avec la schizophrénie. 

Dimanche soir à la dernière de la saison de Tout le monde en parle , ce pair-aidant de l'Institut universitaire de santé mentale de Québec a certainement fait tomber des tabous sur cette maladie méconnue, que plusieurs croient encore incurable. Quand on l'a diagnostiqué à la fin de l'adolescence, ce n'est pourtant pas ce que son psychiatre lui faisait miroiter : «Vous êtes fini, vous ne pourrez jamais travailler, avoir une vie sociale et sentimentale», lui avait-il dit. Heureusement, les temps ont changé. Aujourd'hui, il a une conjointe, «son garde-fou» mais pas sa soignante, et sait qu'une personne aux prises avec la maladie mentale peut mener «une vie exceptionnellement heureuse».

Site La Presse

En savoir plus sur les médiateurs pairs en santé mentale