Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Paroles de... > Laon : "Prise de conscience nécessaire sur les maladies psychiatriques"

Laon : "Prise de conscience nécessaire sur les maladies psychiatriques"

le 13 janvier 2014

Les familles de malades psychiatriques tirent la sonnette d’alarme. La prise en charge des patients n’est pas adéquate dans l’Aisne, le manque de moyens est flagrant.

Une épreuve pour le malade, une épreuve pour sa famille. Une maladie psychique ou psychiatrique, est invisible ou presque. Un handicap caché pour les familles, qui composent l’Union des familles et amis de personnes et/ou handicapés psychiques (Unafam) de l’Aisne. Un groupe qui se retrouve le 1er samedi de chaque mois dans un local du quartier d’Ardon. L’objectif est d’échanger sur les maladies, sur la vie quotidienne des uns et des autres, sur les possibilités offertes aux malades et sur le manque de prise en charge de ces malades dans le département.

Site L'union