Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Pour en savoir plus > Le Monde : "Toi, mon cerveau exporté"

Le Monde : "Toi, mon cerveau exporté"

le 21 décembre 2012

Je me souviens de cette phrase : « Sans nos souvenirs, nous ne sommes que des zombies. »  Je me souviens que je l'ai lue dans Science  en octobre 2012. Je venais d'avoir quarante-cinq ans. C'était il y a presque trois-quarts de siècle. Je me souviens que l'auteur de cette phrase, György Buzsáki, était chercheur en neurosciences à l'université de New York. En fait, je me souviens de tout.

C'est ce jour de 2012 que j'ai commencé à me dire que l'immortalité ne passerait sans doute pas par la préservation du corps. Qu'il existait un raccourci beaucoup plus élégant : copier sur un énorme disque dur la structure, le circuit, le contenu, le mode d'emploi de notre cerveau. Les réseaux de neurones où est stockée notre vie et l'hippocampe qui est le bibliothécaire de notre mémoire. Il a encodé nos souvenirs, il sait sur quelle étagère il les a rangés et il les ressort de la bibliothèque sur demande.

Site Le Monde