Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Pour en savoir plus > Questions éthique, Lille, 18 décembre : "La prise de décision pour autrui en situation d'urgence"

Questions éthique, Lille, 18 décembre : "La prise de décision pour autrui en situation d'urgence"

le 9 décembre 2013

Les situations d’urgences imposent parfois, aux soignants et aux proches, de prendre des décisions sans l’accord, parfois même contre l’avis des malades concernés.

On pense aux situations de catastrophes individuelles et collectives. Et aussi, de manière plus quotidienne, aux malades qui ne sont plus en mesure de décider, pour eux, des soins utiles. Or, décider à la place d’autrui se heurte à des forces parfois contradictoires : le respect de l’autonomie des patients et la recherche du consentement, le devoir d’assistance et de soigner, la prise en considération d’une vulnérabilité ou d’un handicap, la réalité de la souffrance des proches, le respect du droit. Car si l’urgence oblige, dire qu’il y a urgence ne résout pas tout.

Site Fédération régionale de recherche en santé mentale (F2RSM)

En savoir plus sur les soins sans consentement en psychiatrie