Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Vues d'ailleurs > Cambodge : "L'accusation demande la libération de l'ancienne "première dame" du régime des Khmers rouges"

Cambodge : "L'accusation demande la libération de l'ancienne "première dame" du régime des Khmers rouges"

Le procureur du tribunal de Phnom Penh pour les Khmers rouges a demandé vendredi 31 août à la cour une libération sous condition de l'ancienne "première dame"  du régime, dont la santé mentale s'est aggravée et qui n'est plus en état d'être jugée. 

Ieng Thirith, 80 ans, ministre des affaires sociales du régime de Pol Pot (1975-1979), souffre de démence. Elle faisait l'objet d'un réexamen de son état de santé par la cour, qui avait considéré en décembre dernier qu'elle était inapte à suivre un procès  mais refusait de la libérer.

Site Le Monde