Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Vues d'ailleurs > Chine : "Une nouvelle loi interdit les internements forcés en psychiatrie"

Chine : "Une nouvelle loi interdit les internements forcés en psychiatrie"

le 6 mai 2013

Les internements forcés dans les hôpitaux psychiatriques, trop facilement utilisés pour faire taire les opposants, sont désormais interdits en Chine, l'accord du patient devenant obligatoire, a rapporté jeudi la presse officielle.

Une nouvelle loi --la première du genre sur la santé mentale en Chine-- est entrée en vigueur mercredi et répond indirectement aux accusations des défenseurs des droits de l'Homme selon lesquels plusieurs centaines de milliers de personnes sont internées contre leur gré chaque année en Chine. (..) Désormais, selon la loi, les établissements psychiatriques chinois devront obtenir le consentement des patients souffrant de maladies mentales avant de les prendre pour suivre un traitement. (..) La loi ne s'appliquera pas toutefois à ceux dont les conditions sont suffisamment graves pour justifier un placement d'office ou qui présentent un danger pour eux-mêmes ou pour les autres, relève le journal.

Site Romandie

Connaître les droits des personnes soignées sans consentement en France