Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Vues d'ailleurs > Québec : "Les portes tournantes en psychiatrie"

Québec : "Les portes tournantes en psychiatrie"

le 12 janvier 2012

"Pour contrer les effets pervers des décennies passées où l'on enfermait à tort, et souvent contre leur gré, des individus dans des institutions psychiatriques où les conditions de vie frôlaient l'horreur, on pousse maintenant les libertés individuelles au point de laisser choisir à une personne complètement désorganisée, souffrante et qui n'a plus toute sa tête, d'opérer des choix logiques et de décider d'elle-même des soins qui lui conviennent".

Opinion de Julie Fontaine, ayant une cousine souffrant de schizophrénie paranoïaque.

Site : Cyberpresse