Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Vues d'ailleurs > Suisse : "Un expert dénonce une application trop stricte du secret médical"

Suisse : "Un expert dénonce une application trop stricte du secret médical"

le 16 septembre 2013

Après le meurtre de la sociothérapeute Adeline à Bellevue (GE), un expert dans le domaine carcéral, Benjamin Brägger, demande un meilleur échange d'informations entre les psychiatres chargés des évaluations des détenus et le système pénitentiaire. Selon lui, le secret médical est appliqué de façon trop stricte en Suisse romande.

A Genève, les autorisations de sortie de tels criminels sont normalement examinées par la Commission de dangerosité dans laquelle siègent des psychiatres et des représentants de la justice, a déclaré samedi à l'ats Pierre-François Hunger, conseiller d'Etat à la tête de la santé genevoise. Dans le cas de Fabrice A., l'enquête administrative devra déterminer si tel a été le cas, a-t-il ajouté.

Site Romandie

Voir aussi 20 minutes : "La cavale a fini en Pologne"