Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Actualités > Vues d'ailleurs > Yémen : "Vivre avec un traumatisme"

Yémen : "Vivre avec un traumatisme"

le 7 août 2013

« Je suis handicapé de l’intérieur », dit Ahmad, un jeune homme qui, en octobre 2011, alors qu’il était âgé de 15 ans, a été blessé par balle lors d’une manifestation contre le gouvernement à Sana’a, la capitale du Yémen.

Les derniers chiffres fournis par le gouvernement indiquent qu’il y a « 44 psychiatres sur 8 534 médecins spécialisés dans l’ensemble du pays », mais ces estimations datent de 2006. Avec environ un psychiatre pour 500 000 habitants, cette statistique place le Yémen parmi les pays du monde arabe ayant le plus petit ratio psychiatre/patient. Outre al-Amal, il n’existe qu’un seul grand centre de traitement des troubles mentaux : l’hôpital psychiatrique al-Salam, à Aden.

Site IRIN