Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Espace Presse > Mythes et réalités de la santé mentale > Boîte à outils déstigmatisation > Exemples à l'étranger

Exemples à l'étranger

Programmes, sites internet et réflexions d'ici et d'ailleurs sur la stigmatisation et la santé mentale.

Québec : "Changeons le regard sur la santé mentale"

Programme de lutte contre la stigmatisation des personnes vivant avec un trouble psychique créé en 2013 par l’Institut universitaire en santé mentale de Québec et sa Fondation dans le cadre de la Semaine nationale de la santé mentale 2013.

Site Internet

Belgique : " L'autre lieu "

" Cette association propose différentes formules d’accueil et de soutien (permanences, habitats communautaires, groupe d’entraide, réseau d’échange de savoirs...) afin de permettre aux personnes qui le désirent de pouvoir vivre hors des structures thérapeutiques tout en bénéficiant de certains filets de sécurité.
En tant que service d’Education permanente, l’Autre « lieu » développe et soutient des initiatives qui concourent à éviter l’abandon des personnes en souffrance psychique ainsi que leur stigmatisation. Il fait le pari que ces personnes puissent, autant que possible, reprendre en main leur propre vie et leur place de citoyen dans la Cité. Ainsi, la créativité culturelle et sociale, des recherches-actions en santé mentale et des campagnes d’information participent de ce processus qui vise aussi à sensibiliser un large public, les professionnels et les décideurs politiques. "
Site Internet 

Québec : " Bal des lumières - Unis pour la santé mentale "

Les trois plus grands organismes en santé mentale du Québec (la Fondation des maladies mentales, l'Institut Douglas et l' Hôpital Louis-H. Lafontaine) invitent les gens à passer de l'ombre à la lumière à l'occasion du premier événement-bénéfice au profit de la santé mentale : le Bal des lumières.
Au Québec, une personne sur cinq sera atteinte d'une forme de troubles psychiques au cours de sa vie. Malheureusement, la plupart d'entre elles n'iront pas chercher l'aide dont elles ont besoin, par manque d'information ou à cause de la stigmatisation entourant la maladie mentale. Le Bal des lumières souhaite être un premier pas vers l'espoir, dans le but d'améliorer le quotidien des personnes atteintes de maladie mentale et de celles qui les entourent.
Avec comme objectif de récolter plus d'un million de dollars pour la cause, les profits de cette soirée seront investis dans trois projets qui auront un impact majeur sur la santé mentale. Par le biais de programmes éducatifs, de recherches de pointe et de traitements novateurs, les trois organismes précités vont sensibiliser le public aux maladies mentales, prévenir ces dernières et aider les personnes atteintes à se rétablir.

Site internet

Québec : Dénoncer les tabous entourant les troubles de santé mentale

"C'est d'la M", une campagne nationale de sensibilisation des jeunes en matière de santé mentale, a été lancée à Toronto par l'organisme Partenaires pour la santé mentale. Il s'agit d'un organisme caritatif national dédié à promouvoir un changement dans la perception et le comportement des Canadiens envers le bien-être et la santé mentale ainsi qu'envers son traitement.
«Le temps est venu de dire que l'attitude qu'a la société envers la santé mentale des jeunes, c'est d'la M», résume le film publicitaire de la campagne. «Il est temps de changer la façon dont la santé mentale des jeunes est traitée et soutenue à travers le Canada», a expliqué Jeff Moat, le président de Partenaires pour la santé mentale.

Site internet C'est d'la M

Canada : Le programme " Vincent et moi"

Vincent et moi  est un programme d’accompagnement en soutien aux artistes atteints de maladie mentale mis sur pied en mai 2001 à l’Institut universitaire en santé mentale de Québec. Vincent et moi  innove en mettant au premier plan, la valeur artistique d’œuvres réalisées par des personnes qui, au-delà de la maladie, s’investissent dans un processus sérieux de création en arts visuels. Ce programme mise sur les forces de la personne et favorise un sentiment d’appropriation du pouvoir d’agir chez les artistes qui tentent d’évoluer artistiquement au sein d’un regroupement tout en faisant avancer une cause socialement. Cette cause consiste principalement à faire connaître et reconnaître leur contribution artistique et culturelle et à démystifier la maladie mentale.

Site Institut universitaire en santé mentale du Québec

Voir aussi 2e colloque international Art et marges

Suisse (Canton de Vaud) : Les journées de la schizophrénie

Depuis 10 ans, l'association des journées de la schizophrénie organise des actions de sensibilisation pour toucher le grand public et, surtout, les jeunes. En 2012, l'association a lancé une série de courts-métrages sur le thème de la schizophrénie afin de mettre en image et faire connaître cette maladie au grand public, dans le cadre des Journées de la Schizophrénie. Plusieurs séries de vidéos sur "Un moment dans la vie d'une personne touchée par la Schizophrénie" ont été diffusées. En 2013, le thème des journées sera " La schizophrénie se soigne ! Et on en parle...", les actions s'étendront sur plusieurs cantons de Suisse romande déclinées sur un programme riche en couleurs.

Pour en savoir plus sur les journées de la schizophrénie

Ecosse : "See me"

Le programme écossais "See me" vise à changer les attitudes et les comportements envers les personnes vivant avec des troubles psychiques. Il implique les personnes ayant une expérience directe de la stigmatisation, pour travailler avec les médias et développer des actions locales avec les partenaires. Ce programme développe une thématique communication par an, qu'il décline via tous les outils disponibles : prospectus, cartes postales, posters, spots, réseaux sociaux et utilise tous les supports de diffusion des campagnes : transport en commun, panneaux affichage, presse écrite, TV, radio, cinéma, presse. Un groupe d’usagers volontaires est formé pour répondre aux sollicitations des médias.
Une action spécifique “Stigma Stop Watch” assure une vigilance sur les sujets santé mentale et psychiatrie traités par les médias, et mènent des actions de sensibilisation pédagogique auprès des journalistes. Les entreprises sont également visées par les actions de ce programme. Chacune de ces actions est évaluée.

Pour en savoir plus sur "See me"

Angleterre : "Time to change"

"Time to change" est un vaste programme anglais de déstigmatisation des personnes vivant avec des troubles psychiques : campagnes nationales, lobbying, travail avec les médias, actions de sensibilisation auprès de différentes communautés…L'ensemble de ces actions est mené avec des personnes concernées par les problèmes de santé mentale. Après 2 décennies de sensibilisation de la population aux troubles psychiques, l'ambition est d'amener un changement des comportements stigmatisant et excluant (grille d'évaluation).

Pour en savoir plus sur "Time to change"

Evaluation de Time to change

Visionner les nouvelles  videos  "Time to talk" de la campagne

Angleterre : Rethink

Rethink est une association caritative anglaise portée par des proches et des personnes directement concernées par les troubles psychiques. Elle soutient des campagnes nationales de lutte contre la stigmatisation, propose des groupes de paroles, informe sur les maladies, organise des actions de récolte de fonds et agit au niveau politique pour une meilleure reconnaissance des maladies. Certaines des actions visent à soutenir la recherche.

Pour en savoir plus sur Rethink

Association mondiale de psychiatrie : "Open the Doors"

L'association mondiale de psychiatrie a développé un programme d'information sur la schizophrénie visant à déconstruire les idées reçues. Consciente des conséquences de la stigmatisation des personnes vivant avec un trouble schizophrénique, l'association focalise son action sur l'augmentation générale du niveau de connaissances et sur la sensibilisation du grand public à l'impact de la discrimination sur les personnes concernées.

Pour en savoir plus sur "Open the Doors"

Australie : "it's all right"

"It's all right" est un site d'information sur les problèmes de santé mentale à destination principalement des jeunes. Il est porté par l'association caritative australienne "Sane" sur la santé mentale. Ce site aborde les troubles psychiques via l'histoire de plusieurs personnages. Il propose des informations mais aussi une ligne d'écoute. 

Pour en savoir plus sur "it's all right"

Australie : Sane Australia

Cette association caritative australienne a pour mission d'améliorer le quotidien des personnes qui vivent avec des troubles psychiques. Elle soutient des campagnes d'information, des actions de prévention et la recherche. Elle développe un travail important auprès des médias ("Stigma watch", veille médias et réactions sur le traitement de l'information, diffusion de guide ressources pour aborder des sujets liés à la santé mentale) et sensibilise les entreprises à l'emploi de personnes vivant avec des troubles psychiques.

Pour en savoir plus sur Sane Australia

 Espagne : Feafes

Confédération espagnole des groupes de familles et des groupes de personnes vivant avec des troubles psychiques. Développe 3 grands axes de travail : un travail d'information par la diffusion de plaquettes d'information, la participation à des campagnes de sensibilisation et un travail d'accompagnement des médias via des formations, un centre ressources et l'élaboration de charte avec les médias.

Pour en savoir sur Feafes

Nouvelle Zélande : "Like Minds, Like Mind"

Programme public d'éducation néo zélandais visant à lutter contre la stigmatisation des troubles psychiques. Financé par le ministère de la santé et orienté par le plan national "Like Minds". Il intervient à deux niveaux : au niveau national par la mise en place de campagnes de sensibilisation, d'actions de prévention, de développement d'outils d'information (site web, numéro vert d'information...) mais aussi à un niveau plus local permettant la mise en place d'actions ciblées sur des communautés. Il mène aussi des recherches sur la santé mentale et la stigmatisation (suivis d'enquêtes).

Pour en savoir plus sur "Like Minds, Like Mind"

Etats-Unis : "Bring Change 2 Mind"

Campagne de déstigmatisation américaine visant à lutter contre les tabous qui entourent les troubles psychiques. Elle souhaite aussi apporter des réponses rapides et claires sur ces questions à l'ensemble de la population (site web). Enfin, elle vise l'entraide entre proches et personnes concernées permettant des mises en réseau de soutien.

Pour en savoir plus sur "Bring Change 2 Mind"

Royaume-Uni : Mental Health Foundation

Fondation caritative mobilisée sur l'ensemble du Royaume-Uni pour améliorer la prise en charge, la recherche et la lutte contre la stigmatisation des troubles psychiques. L'originalité de leur travail réside dans la valorisation du bien être mental pour tous, dans une optique de promotion et de santé publique. Cette fondation propose un site web grand public sur l'ensemble de ces questions.

Pour en savoir plus sur Mental Health Foundation

Belgique : Psytoyens

Psytoyens est une fédération d'associations d'usagers qui favorise les mises en réseaux entre ces différentes associations à travers la Belgique (en Wallonie et à Bruxelles). Ce regroupement vise à informer sur le rôle des usagers, à valoriser les projets les impliquant et à porter leurs voix auprès des pouvoirs publics. Pour ce faire, le site Internet de psytoyens propose des actualités, des publications, la présentation de projets participatifs, un calendrier de rencontres, colloques...A découvrir.

Pour en savoir plus sur Psytoyens

Canada : Association québécoise pour la réadaptation psychosociale (AQRP)

L'AQRP privilégie le développement de pratiques, de modèles, de programmes, de services, d'organisation des services et de politiques sociales favorisant : la prise de pouvoir, l'accès aux droits, privilèges et devoirs de la citoyenneté, l'accès et le maintien de rôles significatifs dans tous les domaines de la vie (travail, études, logement, loisirs, relations familiales, conjugales et sociales, rôle parental, etc.). Cette association se mobilise à travers des activités de promotion, de diffusion et de formation sur la réadaptation psychosociale des personnes aux prises avec des troubles mentaux très handicapants.

Pour en savoir plus AQRP

Canada : Premiers soins en santé mentale Canada

Premiers soins en santé mentale Canada confère aux gens les aptitudes nécessaires pour apporter rapidement une aide aux personnes rencontrant des problèmes de santé mentale, en voie de développer un problème de santé mentale ou traversant une crise liée à la santé mentale. Tout comme les premiers soins physiques apportés aux personnes blessées physiquement, ces soins sont prodigués jusqu’à ce qu’un traitement approprié soit appliqué ou jusqu’à ce que la crise soit passée. Ce programme n’est pas une formation pour devenir thérapeute. Il enseigne plutôt :

Pour en savoir plus sur Premiers soins en santé mentale Canada