Vous êtes dans : Accueil > Site mobile > Médicaments > Anxiolytiques

Anxiolytiques

Ces médicaments, aussi appelées "tranquillisants", sont destinés à soulager l’anxiété et la tension nerveuse. Ils sont principalement représentés par la famille des benzodiazépines.

Ces médicaments, aussi appelées tranquillisants, sont destinés à soulager l’anxiété et la tension nerveuse. Il s’agit de médicaments purement symptomatiques, rapidement efficaces pour atténuer les symptômes de l’anxiété (insomnie, tremblements, palpitations, irritabilité), sans en guérir la cause. Le traitement par anxiolytiques peut être associé à un soutien psychologique ou à un autre traitement médicamenteux (neuroleptique, antidépresseur,…).

Quels sont les anxiolytiques ?

Ils sont principalement représentés par la famille des benzodiazépines : Bromazepam (Lexomil®), Diazepam (Valium®), Lorazepam (Temesta®), Prazepam (Lysanxia®), Tétrazépam (Myolastan®), Nordazépam (Nordaz®), Oxazépam (Séresta®), Clorazepate (Tranxène®), Clobazam (Urbanyl®),  Alprazolam (Xanax®).
D’autres médicaments peuvent être utilisés, tels que Buspirone (Buspar®) ou Hydroxyzine (Atarax®), une molécule plus ancienne utilisée aussi pour les manifestations allergiques diverses.

Durée du traitement

Leur prescription doit être limitée à 12 semaines et réévaluée pour éviter une dépendance psychologique et/ou pharmacologique. L’arrêt du traitement doit toujours se faire par diminution progressive de la dose afin d’éviter la réapparition d’angoisses.

Effets indésirables

Ces médicaments sont bien tolérés, toutefois leurs effets indésirables doivent être observés et évalués. Une somnolence et baisse de vigilance peut apparaître en début de traitement, ainsi que l’hypotonie musculaire, la perte de réflexes et perte de mémoire. Dans le cas d’un traitement prolongé, il y a un risque d’accoutumance nécessitant une augmentation des doses pour obtenir la même efficacité et un risque de dépendance. Parfois, on peut aussi constater des réactions paradoxales (en particulier : nervosité, excitation).

Ces effets ne sont pas systématiques, mais une surveillance et une évaluation clinique régulière doivent permettre de les prévenir.

Contre-Indications

L’avis du médecin est nécessaire en cas d’utilisation de machines ou de conduite automobile. La prise d’alcool et de drogues est contre-indiquée, car elle peut entraîner une somnolence excessive, augmenter les effets indésirables, le mal-être et l’angoisse.

Qui est concerné ?

En 2010, 10% des français de 18 à 75 ans ont déclaré avoir consommé des anxiolytiques. L’utilisation augmente continuellement avec l’âge, elle est deux fois plus importante chez les femmes que chez les hommes (source Site OFDT) . D’après l'étude ESEMeD (European Study of the Epidemiology of Mental disorders, 2001-2003) conduite dans 6 pays européens (France, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Espagne), les français consomment en moyenne deux fois plus d’anxiolytiques que leurs voisins européens.

En savoir plus

Site Médicaments.gouv

"Ce site du Ministère des affaires sociales et de la santé propose indications thérapeutiques, précautions d’emploi, contre-indications, prix, taux de remboursement... Vous vous posez des questions sur certains médicaments ? Pour tout savoir, vous pouvez consulter la base de données publique des médicaments en effectuant une recherche par médicament ou par substance active".

Site Agence nationale du médicament (ANSM)

"L'Agence nationale a pour mission d'offrir un accès équitable à l’innovation pour tous les patients et de garantir la sécurité des produits de santé tout au long de leur cycle de vie, depuis les essais initiaux jusqu’à la surveillance après autorisation de mise sur le marché."

Site Haute autorité de santé (HAS)

La HAS est chargée de rendre des avis notamment sur les médicaments. Les avis que vous trouverez peuvent concerner à la fois :
- des médicaments déjà inscrits sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux ou sur la liste des médicaments agréés à l’usage des collectivités et divers services publics;
- des médicaments pour lesquels la procédure d’admission au remboursement est en cours (c’est-à-dire non encore commercialisés ou commercialisés en non remboursables).

Site Prescrire

"Un ensemble d’informations rigoureuses et fiables sur les traitements et les stratégies de soins, pour agir en connaissance de cause. Prescrire est financé par les abonnés. Ni subvention, ni publicité. Ni actionnaire, ni sponsor."

Site Réseau PIC (Psychiatrie, information, communication)

"Le réseau PIC est constitué de professionnels exerçant dans différents établissements publics ou privés de santé mentale. Ces professionnels travaillent de façon indépendante dans le cadre de leurs missions. Ils cherchent en particulier à promouvoir l'information sur les médicaments utilisés en Santé Mentale, dans une démarche partenariale entre professionnels de santé (pharmaciens, médecins, infirmiers, psychologues…) au service du soin destiné au patient".

Rédaction

Marie-Lise Biscay, Pharmacien des Hôpitaux (Centre Hospitalier des Pyrénées, PAU) et Claire Pollet, Pharmacien des Hôpitaux (EPSM Lille-Métropole) de l'Association du Réseau PIC , Synthèse réalisée par Marc Oeynhausen à partir de la brochure Psycom «  », septembre 2011. Dernière mise à jour 15 avril 2015.