Vous êtes dans : Accueil > Soins, accompagnements et entraide > Thérapies

Thérapies

Entretien entre une femme et une jeune fille

Les techniques de psychothérapies sont fondées sur la parole, associée ou complétée par des médiations instrumentales ou corporelles. Les psychothérapies se déroulent dans un cadre précis défini par le thérapeute : lieu, modalités techniques, durée et fréquence des séances.

C’est un traitement par des moyens psychologiques, qui se fait par des entretiens réguliers, individuels ou en groupe, avec un psychothérapeute. La durée du traitement varie de quelques mois à quelques années. Elle peut être pratiquée seule ou associée à d’autres thérapeutiques (ex : prescription de médicaments). C’est un contrat librement accepté entre la personne et le psychothérapeute, dans le respect du secret professionnel et reposant sur une alliance thérapeutique.

Mécanismes d’action

Comme tout traitement, la psychothérapie vise à améliorer l’état de la personne et/ou à prévenir des rechutes. Les mécanismes d’action varient selon la théorie utilisée, mais reposent tous sur l’idée d’une interaction entre corps, psychisme et environnement. Il y a plusieurs techniques différentes, choisies en fonction du type de souffrance et du souhait de la personne.

Qui peut en bénéficier ?

La psychothérapie s’adresse à des personnes de tous les âges, mais aussi aux couples et aux groupes familiaux. Elle peut aider toute personne ayant une souffrance psychique, exprimée par des symptômes tels que : angoisse, tristesse, crise de panique, phobies, obsession, dépression, idées suicidaires, perte de confiance en soi, isolement, inhibition, difficultés relationnelles, troubles alimentaires, troubles sexuels ou troubles du sommeil.

Ces symptômes peuvent apparaître dans le cadre :

Qu'est-ce qu'un psychothérapeute?

Où trouver ces thérapeutes ?
Il est recommandé de choisir un.e psychothérapeute après s’être informé auprès de son médecin traitant ou de ses proches et de s’être renseigné sur la technique proposée par le thérapeute et les tarifs pratiqués. L’engagement dans la relation thérapeutique doit être basé sur un sentiment de confiance. (Psychiatre, psychologue, psychothérapeute : quelle différence ? )

Le titre de psychothérapeute

Depuis 2004 seul un professionnel inscrit au Registre national des psychothérapeutes via le répertoire ADELI des professionnels de santé et formé par un organisme agréé, peut se déclarer officiellement psychothérapeute. 

« L’inscription sur le registre national des psychothérapeutes (…) est subordonnée à la validation d’une formation en psychopathologie clinique de 400 heures minimum et d’un stage pratique d’une durée minimale correspondant à cinq mois (…). L’accès à cette formation est réservé aux titulaires d’un diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France ou d’un diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie ou la psychanalyse.»

L’inscription au Registre des psychothérapeutes se fait via les Agences régionales de santé (ARS), par l’enregistrement obligatoire du diplôme sur le fichier Adeli. Contacter les ARS pour vérifier l’inscription d’un.e psychothérapeute.

(Références : loi 2004-806 sur la politique de santé publique, article 52 décret no 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute  et Instruction DGOS/RH1 no 2012-229 du 8 juin 2012 relative à l’agrément des établissements de formation en psychopathologie clinique conduisant au titre de psychothérapeute  L’instruction DGOS/RH2/2012/308 du 3 août 2012 relative à la mise en œuvre du décret n° 2012-695 du 7 mai 2012 modifiant le décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l’usage du titre de psychothérapeute et aux modalités d’inscription sur le registre national des psychothérapeutes .),

Qui peut faire des psychothérapies ?

Les psychothérapeutes sont des spécialistes, médecins psychiatres, psychologues, psychanalystes (médecins ou non médecins), reconnus par une institution formatrice. La plupart des personnes compétentes en psychothérapie se sont formées, à titre personnel, dans des instituts privés. Il n’existe pas en France de formation universitaire complète à la psychothérapie, délivrant un diplôme de psychothérapeute.

 

Rédaction

Dr Alain Braconnier et Dr Vassili Kapsembelis (psychiatres, ASM 13). Dernière mise à jour mai 2016.


Thérapie comportementale et cognitive (TCC)

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité.

Thérapies psychanalytiques

La psychanalyse a pour but de faire revenir au niveau conscient les conflits et traumatismes enfouis dans l’inconscient à l’origine de troubles psychiques actuels. Cette méthode de psychothérapie considère que les expériences de l’enfance, mêmes très précoces peuvent expliquer certaines souffrances.

Thérapies analytiques de groupe

Les thérapies de groupe doivent aider à mieux vivre les situations de groupe qui peuvent poser problème. C'est un mode de traitement des troubles psychiques qui peuvent se manifester dans les relations d’une personne avec son environnement.

Thérapies familiales systémiques

La thérapie familiale systémique est une technique spécifique de psychothérapie, qui a pour but de favoriser les échanges entre les membres d’une famille.

Thérapie interpersonnelle (TIP)

La thérapie interpersonnelle (TIP) est une psychothérapie limitée dans le temps qui a initialement été développée par Gerald Klerman dans le cadre de la recherche sur le traitement de la dépression de l’adulte dans les années 1970.

Thérapie de couple

Les couples peuvent établir des déséquilibres dans la relation. Il est possible d'entamer une thérapie à deux.

Psychothérapies centrées sur le corps

L’image du corps réel et du corps imaginaire s’affrontent. La psychomotricité ou la bioénergie peuvent améliorer ces distorsions.

Où s'adresser ?

Le choix du type de psychothérapie dépend du problème à traiter, de la méthode recommandée pour ce problème et de la personnalité du patient. Le choix du psychothérapeute nécessite une information précise concernant ses compétences (formation, supervision).