"Chaque petite victoire compte même si elle semble insignifiante"

Publié le 05/10/2020 Texte
Je pensais que je resterais éternellement cloîtrée chez moi parce que je souffrais d’agoraphobie.

S’il y a bien une chose que j’ai compris au fil de mes rencontres avec d’autres personnes souffrant de troubles de santé mentale, c’est que nous avons tous cette tendance naturelle à croire que nous sommes les “pires cas” qui puissent exister. Quand on est plongé dans un brouillard d’anxiété, on ne voit pas le bout du tunnel. Je le sais, je pensais que je resterais éternellement cloîtrée chez moi parce que je souffrais d’agoraphobie. Mais j’avais tort, et heureusement.