Plongée dans le mal-être des étudiants

Publié le 02/10/2020 Texte
Plongée dans le mal-être des étudiants
Sur le campus de Poitiers comme ailleurs, les étudiants sont sujets à des changements radicaux et à des charges de travail qui peuvent les amener à perdre pied.

Face à la solitude et aux doutes, des solutions d’aide et d’entraide existent.

20 ans, Emma Bargues est étudiante en deuxième année de Psychologie à l’Université de Poitiers. Originaire de Royan, ses premières années en faculté ont parfois été difficiles, dans l’organisation du travail notamment.

“Au début, c’était dur pour moi. Car une fois chez soi, on pourrait faire plein de choses, par exemple je pourrais être sur mon ordinateur… Mais au bout de trois ans à la fac, je me suis enfin mis en tête que je travaillais bien chez moi.”