Vous êtes dans : Accueil > Accès directs > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Revue Prescrire : "Alcoolodépendance : le baclofène encore au stade expérimental"

Revue Prescrire : "Alcoolodépendance : le baclofène encore au stade expérimental"

le 31 mai 2013

Quelques médicaments sont modérément efficaces pour le maintien de l'abstinence ou une consommation contrôlée des patients alcoolodépendants. Considéré parfois comme recours, le baclofène doit encore faire l'objet de plus de recherches.

L'alcoolodépendance est une maladie chronique sévère, parfois mortelle. Des techniques cognitivo-comportementales, une benzodiazépine lors d'un sevrage, un soutien psychologique et social peuvent aider les patients à s'abstenir ou à consommer l'alcool en faible quantité de manière contrôlée. Quelques médicaments sont parfois utiles pour maintenir l'abstinence : acamprosate (Aotal°), naltrexone (Revia° ou autre). Mais leur efficacité est modérée et leurs effets indésirables parfois graves.

Site Prescrire

Pour en savoir plus sur les addictions et l'alcool et les thérapies comportementales

Téléchargez la brochure du Psycom sur les troubles addictifs et les thérapies comportementales