Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Atlantico : L'Etat peut-il nous débarrasser de nos addictions (et d’abord, pourquoi) ?

Atlantico : L'Etat peut-il nous débarrasser de nos addictions (et d’abord, pourquoi) ?

le 2 mars 2016

[Atlantico] Marisol Touraine s'est exprimée en faveur d'une nouvelle hausse du prix du tabac. Pour la ministre de la Santé, il s'agit du seul moyen de lutter contre les addictions au tabac. Ou pas.

Atlantico : Peut-on résoudre une addiction par le simple fait de jouer sur les prix d'un produit ?

Almudena Sanahuja :  Avant tout il convient de rappeler que l’addiction renvoie à la notion de dépendance. Selon Isabelle Varescon  "La dépendance est considérée comme un processus normal dans le développement psychoaffectif de l’enfant. En revanche, la dépendance prend un caractère pathologique lorsqu’elle assujettit le sujet à un objet de façon contraignante, aliénante et entraîne une perte de liberté".

La clinique des addictions répertorie diffèrents types de dépendance  avec ou sans substance (psychoactives licites : alcool, tabac, illicites : drogues, alimentaires, les jeux…etc.). Certaines ont un pouvoir destructeur sur le sujet, tout dépend du degré de dangerosité du produit. Le dénominateur commun de ces addictions c’est qu’elles exercent une domination insidieuse sur la personne. En effet, face à l’addiction, les individus perdent le contrôle. Les addictions ont des effets très négatifs sur les individus, en termes de pathologies somatiques et/ou psychiatriques, de répercussions sociales et/ou familiales.

Partant de ces propos, il semble utopique de penser qu’avec la simple hausse des prix d’un produit nous pourrons éradiquer une addiction. Cependant cette augmentation peut décourager d'éventuels nouveaux consommateurs notamment au sein de la population adolescente. Elle permet aussi chez certaines personnes dépendantes de contrôler a minima  leur dépendance et de réduire leur consommation. Néanmoins, de telles initiatives favorisent le risque que le sujet développe une autre dépendance. Enfin, avec ce type de mesure économique apparaissent des réseaux de contre bande ayant recours au commerce illégal ce qui a pour effet de renforcer l’addiction. 

Source Atlantico