Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Cercle Psy : Le bel âge du cerveau. Et si vieillir était une bonne nouvelle ?

Cercle Psy : Le bel âge du cerveau. Et si vieillir était une bonne nouvelle ?

le 12 mars 2015

[Cercle Psy] « Les personnes âgées sont plus équilibrées et moins irritables. 
En cas de catastrophe, les jeunes semblent plus rapidement bouleversés que leurs aînés.Les sexagénaires sont mieux dans leur peau que les individus de 20 à 40 ans. »

Extrait du livre de André Aleman "le bel âge du cerveau" : « Les personnes âgées se plaignent plus. » Voilà un second stéréotype qui semble ne pas tenir la route. Une vaste enquête réalisée aux États-Unis a précisément montré que les gens jeunes ou d’âge moyen se plaignaient plus de leurs petits maux que leurs aînés, cela alors qu’en principe ils étaient en bien meilleure santé. L’altruisme semble être un autre trait de personnalité évoluant avec l’âge.

André Aleman. Le Bel âge du cerveau. Et si vieillir était une bonne nouvelle ? Autrement, 2014 19 €

Source Cercle Psy