Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Cheek Magazine : Pourquoi les musiciennes pop n'hésitent plus à parler de santé mentale

Cheek Magazine : Pourquoi les musiciennes pop n'hésitent plus à parler de santé mentale

le 11 juin 2020

La parole de nombreuses artistes pop se libère sur la question de la santé mentale: anxiété, bipolarité ou dépression, leurs textes en sont une vitrine. Pourquoi la jeune génération est-elle autant sans filtre?

“Je suis celle qu’on ne voit pas/Je suis celle qu’on n’entend pas/Je suis cachée au bord des larmes/Je suis la reine des drames”. En quatre vers, les premiers d’Anxiété, morceau d’ouverture de son deuxième album, Pomme, 23 ans, personnifie le trouble psychique qui la domine. “Je ressens toujours l’anxiété au même endroit, dans le plexus solaire, sous la cage thoracique, comme un poids qui m’empêche de respirer”, décrit Claire Pommet au civil (...).

Billie Eilish a confié candidement souffrir de troubles mentaux, de dépression clinique, du syndrome de Tourette, d’un trouble déficitaire de l’attention et d’hyperactivité. “Pourquoi je dirais au monde que tout va bien quand ce n’est pas le cas?”, s’époumone-t-elle quand on l’interroge sur sa mise à nue. 

Lire l'article sur le site de Cheek Magazine