Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Clinacoo : Les addicts aux jeux vidéo pris en charge au CHU de Bellepierre

Clinacoo : Les addicts aux jeux vidéo pris en charge au CHU de Bellepierre

le 6 juillet 2018

Désormais reconnue comme maladie, l'addiction aux jeux vidéo fait partie des problématiques sur lesquelles se penchent les professionnels de santé à La Réunion. Au CHU de Bellepierre, le service addictologie a commencé à traiter les patients souffrant de ce trouble depuis quelques années déjà.

Au même titre que l’addiction à la cocaïne ou aux jeux d’argent, l’addiction aux jeux vidéo a été reconnue comme maladie par l’OMS, lundi 18 juin dernier. À La Réunion, les professionnels de santé n’ont pas attendu la classification de l'addiction aux jeux vidéo pour prendre en charge les personnes souffrant de ce trouble. Cela fait une dizaine d'années que les équipes du service addictologie du CHU de Bellepierre reçoivent des patients présentant un usage problématique des jeux vidéo. Même si « cela ne représente qu'une part peu importante de l’activité de consultation du service, qui reste largement dominée par les addictions avec substances (alcool, tabac, drogues illicites et médicaments) »,  précise le docteur David Mété, chef du service addictologie au CHU Félix-Guyon et président de la FRAR (Fédération régionale d'addictologie de La Réunion).

Déjà au mois de janvier, l’OMS définissait ce trouble comme "un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux numériques, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt et activités quotidiennes, et par la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables". 

Lire l'article sur le site Clicanoo