Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Courrier International : La France dit non à un “janvier sans alcool”, et c’est bien dommage

Courrier International : La France dit non à un “janvier sans alcool”, et c’est bien dommage

le 27 janvier 2020

Venu du Royaume-Uni, le défi du “Dry january” consiste à cesser de boire de l’alcool au mois de janvier. Une idée qui peine à faire son chemin en France, torpillée par le président Macron en novembre, puis par plusieurs dizaines de personnalités issues de divers domaines. La presse étrangère a bien du mal à comprendre cette attitude.

Macron ne veut pas d’un mois sans alcool” , titre La Vanguardia le 20 janvier. Le quotidien espagnol revient sur un épisode du mois de novembre 2019, lorsque, au cours d’un déplacement du président français à Épernay, celui-ci avait déclaré : “Vous pouvez faire savoir qu’il n’y aura pas de  ‘Janvier Sec’ . L’agence Santé Publique France a tenté d’importer dans l’Hexagone cette idée d’un “dry january” – qui consiste à cesser de boire de l’alcool pendant le mois de janvier et nous vient du Royaume-Uni – mais les lobbys de l’alcool s’y sont fermement opposés et ont obtenu gain de cause.

Lire la suite sur Courrier International