Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > FCASS : 56 établissements de soins de longue durée du Canada mettent fin à l’utilisation inappropriée de médicaments antipsychotiques

FCASS : 56 établissements de soins de longue durée du Canada mettent fin à l’utilisation inappropriée de médicaments antipsychotiques

le 20 mai 2016

[FCASS] La Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé (FCASS) a rendu publics aujourd’hui les résultats d’une initiative pancanadienne visant à réduire l’utilisation inappropriée de médicaments antipsychotiques chez les aînés dans les établissements de soins de longue durée (SLD) : moins de chutes, moins de comportements agressifs et de résistance aux soins et amélioration de la qualité de vie des résidents et de leur famille.

En 2014-2015, la FCASS a travaillé avec 56 foyers de SLD qui ont accepté de retirer des antipsychotiques aux résidents à qui on a prescrit ces médicaments de façon inappropriée.

« Les antipsychotiques sont souvent administrés aux patients atteints de démence pour contrer la résistance aux soins et d’autres comportements difficiles », affirme Stephen Samis, vice-président, Programmes, à la FCASS. « Mais ils présentent peu d’avantages et ils peuvent avoir des effets nocifs, sans compter que leur surconsommation peut entraîner des complications ─ en particulier des chutes qui finissent par donner lieu à des visites inutiles aux urgences. Les prestataires de SLD sont d’avis que, grâce à cette initiative qui réduit le recours à ce type de médicament, les soins des résidents et la culture au sein de leur établissement se sont améliorés. Mais, surtout, les membres de famille disent avoir retrouvé leurs proches. »

Source FCASS