Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Huffington Post : Le surf pour soigner les maladies mentales

Huffington Post : Le surf pour soigner les maladies mentales

le 23 juin 2016

[Huffington Post] Après avoir occulté de nombreux épisodes dépressifs et anxieux pendant près de dix ans, Grant Trebilco a eu une crise maniaco-dépressive qui lui a valu d’être interné pendant dix jours dans un institut psychiatrique de Sydney, le Manly Hospital, où on lui a diagnostiqué un trouble bipolaire.

La thérapie par le surf récolte de plus en plus de succès de par le monde. Au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, elle est employée pour aider les soldats démobilisés à gérer les troubles liés au stress post-traumatique.

Le psychiatre Michael Baigent, qui siège au comité de direction de l’initiative Beyond Blue et pratique lui aussi le surf, pense que ce sport peut vraiment aider les gens, même si cette forme de thérapie n’est pas encore officiellement reconnue : "De manière générale, la pratique d’une activité agréable susceptible de débloquer certaines choses est extrêmement bénéfique. Des études ont d’ailleurs démontré l’importance de l’exercice physique dans le traitement de dépressions bénignes ou moyennes."

Mais les avantages de ce sport reposent aussi sur sa capacité à nous ramener dans l’instant présent.

"Comme d’autres activités très toniques, le surf exige de la concentration et de l’énergie. Sans oublier tout le plaisir qu’il procure! Ce sport vous ramène vraiment dans l’instant présent, et vous éviter de penser à d’autres choses", ajoute-t-il. "Vivre dans l’instant, c’est ne penser qu’à ce qu’on est en train de faire, sans se préoccuper des problèmes qui affectent votre équilibre mental."

Depuis maintenant près de quatre ans, Grant Trebilco s’occupe d’une association à but non lucratif, en partenariat avec Sam Schumacher et Joel Pilgrim. OneWave utilise le surf et les traitements à l’eau de mer pour soigner les troubles psychologiques.

 

 

 

Source Huffington Post