Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Monde : L’hôpital psychiatrique du Rouvray va fermer ses lits provisoires, suite à la procédure d'alerte lancée par la CGLPL

Le Monde : L’hôpital psychiatrique du Rouvray va fermer ses lits provisoires, suite à la procédure d'alerte lancée par la CGLPL

le 16 décembre 2019

« Installés dans des conditions indignes. » Les 31 lits provisoires de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, situé à Sotteville-les-Rouen, à côté de Rouen, vont fermer d’ici à la fin de février, a annoncé la direction, lundi 16 décembre.Ces lits « ne pourront plus du tout être ouverts. Ce sont des lits qui étaient installés soit dans des bureaux, soit dans des pièces comme ça », dans « des locaux inadaptés », a précisé le service communication de l’hôpital du Rouvray. La capacité d’accueil de 465 lits d’hospitalisations classiques reste inchangée, mais un « seuil d’alerte » est mis en place « dès 455 lits occupés », selon la direction.

Lire la suite sur LeMonde.fr