Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Le Monde : Un rapport dénonce la situation des détenus atteints de troubles psychiques

Le Monde : Un rapport dénonce la situation des détenus atteints de troubles psychiques

le 6 avril 2016

[Le Monde] Quelle est la proportion de détenus atteints de troubles psychiques ou de maladies mentales dans les prisons françaises ? Nul ne le sait précisément. Commander une étude indépendante sur le sujet est la première recommandation formulée par l’association Human Rights Watch (HRW), à l’issue d’un rapport d’enquête publié mardi 5 avril.

Intitulé « Double peine, conditions de détention inappropriées pour les personnes présentant des troubles psychiatriques dans les prisons en France », ce rapport dresse un constat accablant sur la prise en charge des personnes malades, alors que quelque 30 % des détenus souffraient de troubles psychotiques (schizophrénie, maniaco-dépression, paranoïa, troubles bipolaires, etc.), selon une étude du ministère de la santé réalisée il a plus de douze ans.

Le sujet, déjà abordé par le contrôleur général des lieux de privation de liberté, a été étudié dans deux principales directions. La souffrance supplémentaire et discriminatoire infligée à ces personnes alors que les conditions de détention ne sont pas adaptées à leur maladie ou à leur handicap ; la difficulté d’accès des détenus aux soins de santé mentale. « Les ministères de la santé et de la justice doivent faire des efforts considérables pour remédier à ces situations qui sont inacceptables pour un pays comme la France »,  avertit Izza Leghtas, la chercheuse qui a piloté l’étude de HRW.

Source Le Monde