Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Anxiété, dépression…Mindfulness ou quand la méditation rend malade

Slate : Anxiété, dépression…Mindfulness ou quand la méditation rend malade

le 28 janvier 2016

[Slate] Un nouvel ouvrage remet en cause le discours unanime entourant la pratique de la méditation.

Vous êtes assis en tailleur. Il règne un silence pesant. Vous ouvrez discrètement l’œil gauche. Puis l’œil droit. Tout le monde semble concentré. «Pourquoi je n’y arrive pas?»  Si cette situation vous semble familière, ne vous inquiétez pas. La méditation aurait parfois des effets néfastes, particulièrement la méditation «en pleine conscience» , aussi connue sous le nom de «Mindfulness». C’est ce que rapporte The Guardian, à l’occasion de la sortie du livre The Buddha Pill , écrit par le docteur Miguel Farias et Catherine Wikholm.

Pour les bouddhistes, la méditation en pleine conscience est «la troisième forme de sagesse» . Il s’agit de se focaliser sur le moment présent et d’examiner les sensations. Cette technique s’est développée aux États-Unis à la fin des années 1970, avec le programme lancé par le professeur de médecine Jon Kabat-Zinn à l’université du Massachussetts Des célébrités comme Gwyneth Paltrow ou Russell Brand ont même vanté les effets positifs de la méditation. En janvier 2014, le magazine Time allait même jusqu’à consacrer sa une à «la Mindful Revolution» .

Source Slate