Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : Jeanne d'Arc était-elle psychotique, épileptique, maniaque ou affabulatrice ?

Slate : Jeanne d'Arc était-elle psychotique, épileptique, maniaque ou affabulatrice ?

le 14 mai 2018

Comme Abraham, Jésus et Moïse, Jeanne d'Arc entendait des voix. Mais de quoi souffrait réellement la Pucelle d'Orléans ?

Jeanne d'Arc reste un sujet sensible. Cette année, les origines béninoises de la jeune fille choisie pour l’incarner avaient provoqué des commentaires racistes sur les réseaux sociaux.

Car Jeanne est une idole à laquelle il ne faut pas toucher, comme en témoigne l'affaire Thalamas. En 1904, ce professeur d'histoire qui remettait en cause son rôle historique avait manqué d'être lynché par les Camelots du Roi (une branche de l'Action française) qui manifestèrent devant la Sorbonne durant plusieurs mois.

Nombreux sont ceux qui ont contribué à forger le mythe de Jeanne d’Arc et à l'intégrer au roman national français. Récupérée à gauche, surexploitée par la droite, son histoire a aussi inspiré de nombreux auteurs ou metteurs en scène, de Shakespeare à Luc Besson. Parmi les historiens, il existe encore des débats: certains soulignent le rôle important qu'elle eut durant la guerre de Cent Ans, d'autres lui attribuent plutôt celui d'une mascotte.

Lire la suite sur Slate