Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : La perception de notre rythme cardiaque peut en dire long sur notre santé mentale

Slate : La perception de notre rythme cardiaque peut en dire long sur notre santé mentale

le 10 février 2020

Il y aurait un lien entre le discernement des battements de notre cœur et notre anxiété.

La capacité à ressentir son rythme cardiaque, ainsi que les autres sensations internes de son corps, est en fait un excellent moyen d'évaluer sa santé mentale.

Sarah Garfinkel, neuroscientifique à l'Université du Sussex (Royaume Uni), s'est intéressée à la capacité d'intéroception des êtres humains –c'est-à-dire notre faculté à évaluer de manière exacte notre activité physiologique.

Selon ses recherches, les personnes anxieuses sont plus susceptibles de penser qu'elles sont capables d'analyser précisément leur rythme cardiaque, alors que les résultats montrent qu'elles ont tendance à avoir une intéroception plus faible.

Lire l'article sur le site d'information Slate