Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Slate : La santé mentale, lacune de la formation des généralistes

Slate : La santé mentale, lacune de la formation des généralistes

le 4 décembre 2019

Manque de formation, de temps, de communication... Pourtant en première ligne, les généralistes sont souvent peu à l'aise lorsque leurs patient·es souffrent de troubles mentaux.

En tant que premier recours, les médecins généralistes accueillent, orientent, diagnostiquent... Et sont, dans beaucoup de situations, les seuls référent·es d'une patientèle qui ne verra jamais de psychologue ou de psychiatre.

Aujourd'hui, si les futur·es généralistes passent forcément par les urgences ou la pédiatrie, ce n'est pas le cas pour la psychiatrie. Ce n'est qu'une option proposée, parmi d'autres, dans le cadre du semestre dédié à la «médecine adulte polyvalente».

Lire l'article sur le site de Slate