Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : Et si on faisait pratiquer la méditation de pleine conscience aux étudiants ?

The Conversation : Et si on faisait pratiquer la méditation de pleine conscience aux étudiants ?

le 4 juillet 2018

Depuis deux ans, la méditation de pleine conscience s’invite dans le programme « grande école » de l’IÉSEG School of Management, à travers un cours intitulé « Mindfulness & Management ». Ce cours est aujourd’hui l’un des mieux notés par les étudiants, si l’on se réfère aux évaluations qu’ils remplissent en fin de session. Sur le campus de Lille, il y a même une liste d’attente pour pouvoir s’y inscrire. Le succès peut sembler rapide. Pourtant, il n’était pas gagné d’avance.

A l’heure actuelle, ces établissements restent tiraillés entre deux paradigmes : d’une part, celui du récit néolibéral dominant de la maximisation du profit et de la croissance sans fin, incarné par l’article de 1970 de Milton Friedman dans le New York Times , de l’autre, le modèle qui commence à prendre forme d’une économie au service du bien-être et de la dignité pour tous.

Dans ce contexte où la notion de performance financière reste une matrice fondamentale, nos étudiants sont acculturés à l’importance de l’action managériale comme clé de la réussite. Cela se fait cependant souvent au détriment d’une réflexion plus profonde sur le sens de l’action. Nos étudiants sont baignés dans le « doing » au détriment du « being ».

Lire la suite sur le site The Conversation