Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : L’épilepsie, une maladie stigmatisante et mal prise en charge

The Conversation : L’épilepsie, une maladie stigmatisante et mal prise en charge

le 11 février 2019

Le 11 février 2019 est la journée internationale des épilepsies . En France, cette affection figure au troisième rang des maladies neurologiques les plus fréquentes, derrière la migraine et les démences.

Pourtant, alors que l'épilepsie touche 500 000 personnes , dont près de 100 000 enfants et autant de personnes âgées, il n’existe aujourd’hui aucune filière de prise en charge spécialisée.

Tout le monde a déjà entendu parler des violents symptômes qui accompagnent une crise d’épilepsie, voire en a été témoin ou victime : perte de contrôle émotionnel, contractions musculaires involontaires, convulsions, perte de conscience… Mais la maladie ne se résume pas à ces crises impressionnantes.

S’en tenir à cette vision restrictive de l’épilepsie empêche de la percevoir pour ce qu’elle est vraiment : une maladie chronique qui touche le cerveau, entraînant un handicap parfois très important. Ou plutôt, « des » maladies chroniques, puisqu’on estime aujourd’hui qu’il existe une cinquantaine de syndromes épileptiques différents.

Lire la suite sur The Conversation