Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : "Les troubles anxieux sont fréquents, il faut les diagnostiquer"

The Conversation : "Les troubles anxieux sont fréquents, il faut les diagnostiquer"

le 16 janvier 2020

Antoine Pelissolo, professeur de psychiatrie à l’Université Paris Est Créteil, estime qu'on passe trop souvent à côté des troubles anxieux.

Dans un entretien avec Antoine Pelissolo, professeur de psychiatrie à l’Université Paris Est Créteil, le journaliste Lionel Cavicchioli aborde le sous-diagnostic des troubles anxieux. 

"Les troubles anxieux sont fréquents, c’est pourquoi il est important de les diagnostiquer, affirme Antoine Pelissolo. Il faut que tout le monde sache qu’ils existent, afin de ne pas stigmatiser les personnes qui en sont atteintes, en particulier dans le milieu professionnel. 

Ce genre de trouble est souvent vécu avec honte. Les gens n’en parlent pas, par peur de ne pas être compris. En effet, si on n’est pas soi-même concerné, la première tendance peut être de banaliser les choses, de penser qu’on a tous connu quelques peurs et qu’on les a surmontées, que ce n’est pas si grave". 

Lire l'entretien sur le site de The Conversation