Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > The Conversation : Mai 68, la révolution de la psychiatrie

The Conversation : Mai 68, la révolution de la psychiatrie

le 21 mai 2018

Mai 68 et son impact sur la psychiatrie se situent à plusieurs niveaux : il y a des conséquences sur un temps court et d’autres qui peuvent se repérer sur un temps plus long. Certains événements se déroulent comme pour d’autres professions sur les lieux de travail que sont les hôpitaux psychiatriques où plusieurs grèves éclatent.

Au niveau estudiantin, quelques réunions et des assemblées générales ont lieu en faculté de médecine et en faculté de psychologie. Le professeur de médecine, Jean Delay , le détenteur depuis plus de trente ans de la seule et unique chaire de pathologie mentale de Paris a été quelque peu chahuté puisque cet académicien apparaît comme l’incarnation du mandarin. Ces manifestations sont finalement assez modestes par rapport à l’ensemble du mouvement qui sévit tout au long du mois de mai.

Selon certains psychiatres, l’année 1968 a été cependant une année merveilleuse. Que s’est-il donc passé ? Pour ces psychiatres l’impact des événements a lieu à la toute fin de l’année, à travers la création du Certificat d’études spéciales de psychiatrie . La création de ce diplôme intervient dans le cadre de la loi de réforme de l’enseignement supérieur pilotée par le ministre Edgar Faure .

Lire la suite de l'article sur The Conversation