Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > Top Santé : Souffrance psychique au travail, elle est 2 fois plus élevées chez les femmes

Top Santé : Souffrance psychique au travail, elle est 2 fois plus élevées chez les femmes

le 24 juin 2015

[Top Santé] Elle ne figure dans aucun des tableaux de maladies professionnelles reconnues, pourtant la souffrance psychique en lien avec le travail prend de plus en plus d'importance dans les pathologies d'origine professionnelle.

Dans le cadre de sa mission de surveillance épidémiologique des risques professionnels, l'Institut de veille sanitaire (InVS), en collaboration avec l'Inspection médicale du travail, a mis en place un programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP). En analysant les données de ce programme pour la période 2007 à 2012, les chercheurs ont constaté que la souffrance psychique causée ou aggravée par le travail est la deuxième pathologie la plus souvent signalée chez les salariés, après les affections de l'appareil locomoteur (sciatique ou lombalgie par exemple).

Le taux de prévalence de la souffrance psychique a augmenté sur la période 2007-2012, aussi bien chez les femmes que chez les hommes mais ce taux reste deux fois plus élevé chez les femmes (3,11%) que chez les hommes (1,4%).

Ce taux de prévalence augmente avec l'âge jusqu'à la tranche 45-54 ans, puis stagne.

Source Top Santé