Vous êtes dans : Accueil > Actualités > À lire, à voir, à écouter > UQAM : La dépression en milieu de travail

UQAM : La dépression en milieu de travail

le 2 octobre 2015

[UQAM] Savoir reconnaître les symptômes dépressifs permet de prendre congé plus rapidement pour mieux revenir par la suite.

Il y a 10 ans, l'Organisation mondiale de la santé prédisait qu'en 2020, la dépression serait l'une des premières causes d'incapacité au travail avec les troubles cardiovasculaires. «Les données recueillies en entreprise démontrent aujourd'hui qu'entre 30 et 60 % des absences sont dues à des troubles de santé mentale, surtout de dépression. C'est un problème social important sur lequel il faut se pencher», affirme le professeur Marc Corbière, embauché en janvier dernier dans l'unité carriérologie du Département d'éducation et pédagogie.

Avec le soutien financier des Instituts de recherche en santé du Canada et de l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, le chercheur et son équipe ont réalisé une étude portant sur les facteurs qui permettent de prédire le retour au travail des personnes ayant fait une dépression. Ils ont analysé cette problématique en adoptant quatre perspectives: celle du travailleur touché par la dépression, celle du syndicat, celle de l'employeur et celle du supérieur immédiat. Ils viennent de publier l'article portant sur le point de vue des travailleurs dans Disability and Rehabilitation .

Source UQAM