Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Article : Les préjugés s’attrapent dès la petite enfance

Article : Les préjugés s’attrapent dès la petite enfance

le 3 décembre 2015

[Santé log] Intéressante étude de l’Université d'Otago (Nouvelle Zélande) qui souligne que les préjugés, ici anti-obésité, se développent dès le plus jeune âge. Un exemple d’absorption et d’adoption par les enfants, des attitudes sociales de ceux qui les entourent. Le rappel également d'une lutte à mener sur 2 fronts, contre la discrimination de l'obésité et contre l’obésité elle-même, selon ces conclusions présentées dans le Journal of Experimental Child Psychology.

Dès l’âge de 32 mois, les enfants vont donc adopter, en matière de « poids » les attitudes de leurs mères et, en particulier, leurs préjugés anti-obésité. Une discrimination, bien documentée comme associée à l'isolement social, à la dépression, à une faible estime de soi et une image corporelle négative, voire à des symptômes psychiatriques.

L'équipe a montré à 70 bébés des photos de personnes obèses et de poids normal au visage flouté de manière à mettre bien l'accent sur la silhouette. L'attitude des mères vis-à-vis de l'obésité a été évaluée par questionnaire. L’étude montre que,

Source Santé log