Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > CP : Etude nationale sur l’autisme au sein du CH Ste Marie

CP : Etude nationale sur l’autisme au sein du CH Ste Marie

le 29 juin 2015

Depuis la fin de l’année 2014, le Centre Hospitalier Sainte-Marie du Puy-en-Velay s’est engagé dans une étude nationale sur l’autisme, dirigée par le C.H.U. de Nantes. Menée sur un peu plus de trois ans, cette étude intitulée « Evaluation clinique des pratiques intégratives en unités de soins infanto-juvéniles pour des enfants présentant un autisme typique ou atypique » est maintenant bien engagée.

Depuis la fin de l’année 2014, le Centre Hospitalier Sainte-Marie du Puy-en-Velay s’est engagé dans un PREPS1 piloté par le C.H.U. de Nantes, coordonné par le Docteur Nicole Garret-Gloanec, intitulé « Evaluation clinique des pratiques intégratives en unités de soins infanto-juvéniles pour des enfants présentant un autisme typique ou atypique » chez des enfants de 3 à 6 ans.  

Pour mener à bien cette recherche élaborée par la Fédération Française de Psychiatrie, le Docteur Carine Fourny, pédopsychiatre, chargée de sa mise en œuvre et de la coordination de l’équipe pluridisciplinaire locale est entourée d’une psychologue Aurélie Brun, de deux psychomotriciens Nelly Robert et Jérôme Wojstazak, d’une monitrice éducatrice Karine Teyssoneyre, des cinq infirmiers de l’hôpital de jour « les cocons » Pascale Bruyère, Laurence Demars, Béatrice Experton, Josette Nicolas, Emmanuel Rochette, de leur responsable d’unité, Laurence Charrel, des assistantes sociales Evelyne Boisson et Anne Marie Dia, de l’enseignante de l’unité d’enseignement spécialisée Nathalie Perbet et une orthophoniste libérale Virjinie Demijola. En effet, « Les Cocons » accueillent, entre autres, de jeunes enfants atteints de troubles du spectre autistique, en hospitalisation de jour, sur des durées variables allant d’une demi-journée à plusieurs journées par semaine, sachant que l’inclusion dans l’étude nécessite une durée de prise en charge hebdomadaire comprise entre deux et quatre demi-journées.

Spécifique au milieu hospitalier psychiatrique, cette étude s’adresse à de jeunes enfants suivis en hôpital de jour depuis moins de 6 mois et pour lesquels a été établi un diagnostic d’autisme typique ou atypique, selon les critères de la CIM 10 (Classification Internationale des Maladies). Cette étude multicentrique (28 services ont été sélectionnés et inclus sur tout le territoire français) permet d’évaluer les pratiques de soin, à partir de l’évolution sur un an, des enfants soignés dans une unité de soins pratiquant les approches intégratives. Les familles sont associées pour l’évaluation de l’état de leur enfant et son évolution ainsi que la qualité de la   relation établie par l’équipe avec elles. Dans ce cadre, les jeunes patients autistes bénéficient, après consentement des parents, d’une évaluation structurée, « Programme de Recherche sur la Performance du Système de soins » dont les appels à projet sont lancés par la DGOS, Ministère de la santé protocolisée et supervisée par un assistant de recherche. Une première évaluation de l’enfant sera réalisée à l’entrée dans l’étude à partir d’échelles validées. Elle comporte également un questionnaire à l’intention des familles, un autre à l’intention des professionnels et une évaluation interjuge. La même évaluation sera réalisée au bout d’un an. Des évaluations intermédiaires à 3, 6 et 9 mois s’appuieront sur une échelle de comportement. Les outils utilisés sont essentiellement ceux préconisés par les recommandations de la Haute Autorité de Santé de mars 2012 : une observation clinique structurée, une échelle des comportements autistiques, une échelle de gravité des troubles autistiques, un profil psycho-éducatif (PEP3), une échelle de développement psychomoteur, une échelle de langage oral. Le fait d’associer les parents au processus d’évaluation constitue un fait novateur, signe d’une volonté d’inclure plus encore les familles au processus de soin. A l’issue du premier bilan, l’équipe pluriprofessionnelle, qui se réunit chaque semaine, dispose d’un socle d’évaluation clinique facilitant l’élaboration d’un projet d’interventions éducatives et thérapeutiques personnalisé, qui permettra d’accompagner le développement de l’enfant selon ses besoins spécifiques avec les parents co-acteurs de la prise en charge.

Centre Hospitalier Sainte-Marie Le Puy-en-Velay – Service Communication  
Route de Montredon – BP21 43001 LE PUY EN VELAY  04 71 07 55 31
c.oudin@lepuy-groupe-sainte-marie.com