Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Initiative : Accompagner les plus fragiles vers les soins en santé mentale

Initiative : Accompagner les plus fragiles vers les soins en santé mentale

le 20 janvier 2020

Près de Lille, l'équipe mobile Diogène pratique le repérage des personnes SDF, en itinérance ou vivant dans des squats, qui souffrent de troubles psychiques. Avec l'objectif de les amener à recourir aux soins. 

Les soignants de l'équipe Diogène, basée près de Lille, déploient tous les moyens possibles pour aider les personnes les plus démunies et souffrant de troubles psychiques à se tourner vers le soin. 

La création de cette équipe, pionnière, il y a vingt ans par les EPSM Lille-Métropole et de l’agglomération lilloise et le CHU de Lille, découle du constat que « certains citoyens, les plus démunis et souffrant de troubles de santé mentale, accédaient rarement aux soins », souligne le Dr Massimo Marsili, psychiatre et responsable médical de l'équipe.

Le repérage des personnes constitue l'une des grandes missions de l'équipe car elles n'expriment pas de demande de soin. Il s'agit de SDF ou de personnes en itinérance, d'exilés vivant dans des squats, de personnes vivant dans des campements de fortune... Huit infirmières et infirmiers à mi-temps et deux à plein temps, deux psychologues et un psychiatre à mi-temps assurent un système de veille. 

C’est une réussite « quand, après quelques entretiens, une personne parle pour la première fois de sa souffrance », souligne Nadia Annouh, une des infirmières à mi-temps, ou quand « la personne retrouve une place dans la société, avec un logement, un travail, et en plus un suivi, en CMP par exemple, qui perdure ».

Lire l'article sur le site de l'actualité infirmière Actu Soins