Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Le drame de l'A320 ne doit pas conduire à stigmatiser les personnes dépressives

Le drame de l'A320 ne doit pas conduire à stigmatiser les personnes dépressives

le 29 mars 2015

[Slate] L'ensemble des informations publiées sur le copilote a commencé, ces derniers jours, à susciter l'inquiétude d'une partie des commentateurs sur une possible stigmatisation des personnes dépressives en raison du danger qu'elles feraient courir à la société.

Le magazine américain The Atlantic s’inquiète ainsi de la «dangereuse équivalence» tracée par le Premier ministre français Manuel Valls («un geste que l'on n'arrive pas à qualifier, criminel, fou, suicidaire» ): «Suicidaire n’équivaut pas à enclin à l’homicide. Criminel n’équivaut pas à fou. Et fou est un qualificatif bien peu délicat à appliquer à quelqu’un qui souffre.»

Source Slate